Le CERN a été fondé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale dans le but de rassembler les nations et les peuples au travers de la science dans un esprit de paix. Agression et guerre vont donc à l'encontre de tout ce que représente l'Organisation.

Le CERN continuera à promouvoir cette valeur essentielle qu'est la collaboration scientifique par-delà les frontières en tant qu'instrument de paix.


Aux côtés de l’Ukraine

Le CERN condamne, dans les termes les plus énergiques, l'invasion militaire de l'Ukraine par la Fédération de Russie, et déplore les pertes humaines et les conséquences humanitaires qui en résultent.

Le CERN veut exprimer sa solidarité avec nos collègues ukrainiens, avec leur famille, et avec tout le peuple ukrainien. Nous avons une pensée pour toutes les personnes dont la vie a été bouleversée par la guerre.

Les délégations du Conseil du CERN ont discuté des mesures appropriées à prendre par l'Organisation en réponse à l'invasion de l'Ukraine. Lors de sa réunion de juin 2022, le Conseil a déclaré qu'il entend mettre fin aux accords de coopération internationaux avec la Fédération de Russie et la République du Bélarus à leurs dates d'expiration et réexaminer la coopération future du CERN avec l'Institut unifié de recherche nucléaire (JINR). La situation continuera cependant à être surveillée de près et le Conseil est prêt à prendre une nouvelle décision à la lumière de l'évolution de la situation en Ukraine. Ces mesures font suite à celles qui ont déjà été adoptées à une réunion extraordinaire du Conseil le 8 mars et à la réunion ordinaire du Conseil le 25 mars.

Le Conseil a également décidé de renoncer à l'arriéré de contribution financière de l'Ukraine au CERN pour 2022, les États membres acceptant d'augmenter leurs contributions pour couvrir celle de l'Ukraine.

Le CERN continuera de promouvoir des initiatives visant à aider les scientifiques ukrainiens et les activités scientifiques menées par l'Ukraine dans le domaine de la physique des hautes énergies.

Actions

Depuis le début de l'invasion, le 24 février, plusieurs actions ont déjà été lancées par l'Organisation pour soutenir les membres du personnel employés et associés de nationalité ukrainienne, ainsi que leur famille :

  • Le Département des ressources humaines du CERN a pris contact avec les membres du personnel ukrainiens pour leur assurer une assistance matérielle et un soutien psychologique. Les membres de la communauté du CERN peuvent également faire appel aux canaux de soutien existants.
  • La communauté du CERN a collecté des fonds pour les opérations de la Croix-Rouge en Ukraine et dans les pays voisins. Le Directoire du CERN a versé un montant égal au total des dons effectués par le personnel, montant prélevé sur le budget du CERN. L'Association du personnel du CERN a également contribué financièrement à la collecte. La collecte a été clôturée à 17 h 30 le 22 mars et a permis de récolter un total de 820 000 francs suisses.
  • Le 16 mars, le CERN a publié des offres de formation et de travail pour les citoyens ukrainiens sur le site web des carrières.

Les initiatives de nombreux membres du personnel sont autant de manifestations importantes de la solidarité et de l'esprit de communauté du CERN. La portée de ces initiatives est importante, et une chaîne Mattermost leur est dédiée (login CERN requis) pour échanger des idées, agir et offrir du soutien.

Le département de physique théorique du CERN expose les initiatives de la communauté scientifique et le bureau des utilisateurs du CERN propose également des informations et des liens utiles.