ATLAS Collaboration Members in Discussion
A group of ATLAS physicists in the Ohio State University office discussing a proton collision event display. (Image: CERN)
CMS
Techniciens au travail à l'intérieur du détecteur de l'expérience CMS en 2008 (Image : CERN)

La coopération entre les états, les universités et les scientifiques est le moteur de la recherche menée au CERN.

Depuis 2017, plus de 17500 personnes issues du monde entier travaillent ensemble pour repousser les limites du savoir. Les membres du personnel du CERN, au nombre de 2500 environ, participent à la conception, à la construction et à l'exploitation de l'infrastructure de recherche. Ils contribuent également à la préparation et à l’exploitation des expériences, ainsi qu’à l'analyse des données recueillies pour une vaste communauté d’utilisateurs, comprenant plus de 12200 scientifiques de 110 nationalités, issus d'instituts de plus de 70 pays.

Biographies

Directrice générale
Directeur des finances et des ressources humaines
Directeur des accélérateurs et de la technologie
Directeur de la recherche et de l’informatique
Directrice des relations internationales

Anciens Directeurs généraux du CERN

2016-2020

Directrice générale : Fabiola Gianotti

2009-2015

Directeur général : Rolf-Dieter Heuer

2004-2008

Directeur général : Robert Aymar

1999-2003

Directeur général : Luciano Maiani

1994-1999

Directeur général : Christopher Llewellyn Smith

1989-1994

Directeur général : Carlo Rubbia

1981-1988

Directeur général : Herwig Schopper

1976-1980

Directeur général pour la recherche : Léon Van Hove

Directeur général exécutif : John Adams

1971-1975

Directeur général du Laboratoire I à Meyrin (Suisse) : Willibald Jentschke

Directeur général du Laboratoire II à Prévessin (France) : John Adams

1966-1970

Directeur général : Bernard Gregory

1961-1966

Directeur général : Victor Weisskopf

1960-1961

Directeur général : John Adams

1955-1960

Directeur général : Cornelis Bakker

1954-1955

Directeur général : Felix Bloch

1952-1954

Secrétaire général : Edoardo Amaldi

 

J’ai pu pleinement tirer profit de l’environnement polyglotte et multiculturel du CERN. Le fait d'avoir été immergée dans un environnement scientifique aussi stimulant a nourri mon intérêt pour la science pendant toutes les années qui ont suivi. Je me pose la question de savoir si c'est le CERN qui fait les gens ou si ce sont les gens qui font le CERN. Je pense que la réponse à cette question se trouve dans le concept de la dualité onde-particule !

Deborah Nicklen-Daggon, retraitée
Stage au CERN en tant qu’étudiante, de 1975 à 1976 • alumni.cern