CERN et Elsevier annoncent un nouvel accord de publication en libre accès

Amsterdam, Genève, le 2 avril 2015.  Le CERN et Elsevier ont annoncé que les articles publiés par des auteurs du CERN dans des revues de physique d’Elsevier qui n'entrent pas dans le cadre de l’initiative sur le libre accès SCOAP3 seront désormais disponibles en libre accès.

Grâce à cet accord, les résultats du CERN obtenus dans des domaines tels que la physique nucléaire, l’instrumentation, l'astrophysique des particules et l’informatique scientifique seront présentés dans des articles en libre accès. Les droits de propriété intellectuelle seront conservés par le CERN et les auteurs, et les informations pourront être réutilisées au moyen de licences Creative Commons CC-BY. Ainsi, le CERN progresse encore vers l’objectif qu’il s’est fixé, à savoir faire en sorte que, à compter de 2015, 100 % de ses résultats de physique soient publiés suivant la voie dorée du libre accès.

Ce nouvel accord s’applique à tous les articles publiés en 2015 et 2016 dans les revues Elsevier Nuclear Instruments and Methods A, Nuclear Physics A, Physics of the Dark Universe et SoftwareX, dont au moins un auteur a un lien avec le CERN. Ces conditions ont également été étendues à titre rétroactif aux articles qui ont été publiés en 2014 dans ces mêmes revues et qui répondent aux critères requis.

CERN et Elsevier, de même qu’un groupement de milliers de bibliothèques du monde entier, coopèrent déjà avec succès à l’initiative SCOAP3, accord distinct qui a permis à d’importantes revues scientifiques, telles que Physics Letters B et Nuclear Physics B d’Elsevier, de passer au libre accès, sans coût pour les auteurs où qu’ils se trouvent dans le monde.

Pour Gigi Rolandi, physicien au CERN, et chef du Comité pour la politique de documentation scientifique (SIPB), « cet accord est important pour la communauté scientifique du CERN. Après le passage réussi de nos résultats de physique de haute énergie au libre accès, nos scientifiques et collaborations peuvent désormais aussi profiter pleinement des conditions du libre accès, sans coût direct, pour les résultats de physique nucléaire et d’astrophysique des particules et pour nos travaux de recherche complémentaires dans les domaines de l’instrumentation et de l’informatique scientifique. »

Charon Duermeijer, directrice de la publication pour la physique chez Elsevier déclare avec enthousiasme : « Je suis ravie que la relation de travail étroite que nous avions ces dernières années ait abouti à des liens encore plus solides aujourd’hui. Je me réjouis déjà à la perspective de nouvelles collaborations ! »

 

Contacts médias :

Bureau de presse du CERN
press.office@cern.ch
+41 22 767 34 32
+41 22 767 21 41

 

Harald Boersma
Directeur Elsevier pour les relations avec les entreprises
+31 20 485 27 36
h.boersma@elsevier.com

 

 

À propos du CERN

Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Israël, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse. La Roumanie a le statut de candidat à l’adhésion. La Serbie est État membre associé en phase préalable à l’adhésion. Les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, l’Inde, le Japon, la Turquie, l’Institut unifié de recherche nucléaire (JINR), l’UNESCO et l’Union européenne ont le statut d'observateur.  

Le CERN gère le partenariat mondial SCOAP3, qui regroupe plus de 2 500 bibliothèques, organismes de recherche et organismes de financement de plus de 44 pays, dans le cadre duquel 10 revues spécialisées dans la physique des hautes énergies sont passées au libre accès.  

 

 

À propos d’Elsevier

Elsevier est un fournisseur de premier plan de solutions d’information visant à améliorer l’efficacité des spécialistes des domaines de la science, de la santé et de la technologie, en leur permettant de prendre de meilleures décisions, de délivrer des soins de meilleure qualité et, parfois, de faire des découvertes révolutionnaires repoussant les limites de la connaissance et du progrès humain. Elsevier propose des solutions numériques disponibles sur le web – parmi lesquelles ScienceDirect, Scopus, Elsevier Research Intelligence, et ClinicalKey — et publie plus de 2 200 revues, notamment The Lancet et Cell, ainsi que plus de 33 000 ouvrages, dont un certain nombre d’œuvres de référence.

L’entreprise fait partie du groupe Reed Elsevier Group PLC, fournisseur de premier plan de solutions d’information professionnelles dans les secteurs de la science, de la médecine, du droit et de la gestion des risques et des entreprises, qui appartient conjointement à Reed Elsevier PLC et à Reed Elsevier NV. Les symboles boursiers de l’entreprise sont REN (Euronext Amsterdam), REL (London Stock Exchange), RUK et ENL (New York Stock Exchange).

You are here