Nouveau communiqué : le CERN soutient la diversité

Mis à jour le 1er octobre 2018

Le premier atelier « Théorie des hautes énergies et genre », qui s'est déroulé au CERN du 26 au 28 septembre, était consacré aux récentes évolutions en physique théorique des hautes énergies et en cosmologie, ainsi qu'aux questions de genre et d'égalité des chances dans ce domaine.

Sur les 38 présentations, l'une, donnée par un scientifique d'une université partenaire, risque malheureusement d'occulter les importants messages et débats de cet atelier.

Le CERN, comme de nombreux membres de la communauté, estime que cette présentation, qui met en cause des individus à titre personnel, est inacceptable dans un cadre professionnel et contraire à son Code de conduite. Il a donc décidé de la retirer de son système d'archivage en ligne.

Lundi 1er octobre, le CERN a suspendu avec effet immédiat le scientifique en question de toute activité au CERN, dans l'attente d'une enquête sur l'incident de la semaine passée.

Le CERN est une organisation d’une grande diversité culturelle, qui rassemble de nombreuses nationalités différentes. C’est un lieu où chaque personne est la bienvenue et se voit offrir les mêmes possibilités, quels que soient ses origines, ses convictions, son genre ou son orientation sexuelle. La diversité est en effet l’une des valeurs fondamentales qui sous-tend notre Code de conduite, et l’Organisation est pleinement engagée dans la promotion de la diversité et de l’égalité, à tous les niveaux.

Le CERN s'efforce en toute circonstance de mener sa mission scientifique dans un environnement serein et inclusif.

                                                                                                                                                                                          

Communiqué publié le 30 septembre 2018

Le CERN juge particulièrement choquante la présentation donnée par un scientifique invité lors d'un atelier sur le thème « Théorie des hautes énergies et genre ». Il a donc décidé de la retirer de son système d'archivage en ligne, conformément à son Code de conduite, en vertu duquel les attaques et insultes personnelles ne sont pas tolérées.

L’équipe organisatrice de l'atelier au CERN et plusieurs universités qui y ont collaboré n'ont pas eu connaissance du contenu de la présentation avant l'atelier. Le CERN exprime son soutien à celles et ceux qui ont fait part de leur indignation devant les déclarations inacceptables contenues dans cette présentation.

Le CERN est une organisation d’une grande diversité culturelle, qui rassemble de nombreuses nationalités différentes. C’est un lieu où chaque personne est la bienvenue et se voit offrir les mêmes possibilités, quels que soient ses origines, ses convictions, son genre ou son orientation sexuelle.

La diversité fait partie du CERN et est aussi l'une des valeurs fondamentales sous-tendant notre Code de conduite. L'Organisation est pleinement engagée dans la promotion de la diversité et de l’égalité, à tous les niveaux.

Le CERN s'efforce en toute circonstance de mener sa mission scientifique dans un environnement serein et inclusif.

 

Footnote(s)

Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Israël, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse. La Roumanie a le statut de candidat à l’adhésion. La Serbie est État membre associé en phase préalable à l’adhésion. Les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, l’Inde, le Japon, la Turquie, le JINR, l’UNESCO et l’Union européenne ont le statut d’observateur.

You are here