Le CERN annonce les gagnants de l’édition 2016 de son concours Ligne de faisceau pour les écoles

Genève, le 13 juin 2016. Le CERN1  a annoncé aujourd'hui les gagnants de l'édition 2016 de son concours Ligne de faisceau pour les écoles. Deux équipes d’élèves du secondaire, Pyramid hunters (Pologne) et Relatively Special (Royaume-Uni), ont été sélectionnées pour se rendre au CERN en septembre et réaliser leur propre expérience au moyen d’une ligne de faisceau du Laboratoire. Les équipes lauréates ont été sélectionnées parmi 151 équipes de 37 pays différents, totalisant plus de 1 250 élèves.

Le concours Ligne de faisceau pour les écoles permet à des élèves du secondaire de mener une expérience auprès d’une ligne de faisceau entièrement équipée, comme le font les scientifiques qui travaillent auprès du Grand collisionneur de hadrons (LHC) ou d'autres installations du CERN. Les équipes devaient envoyer avant le 31 mars une proposition écrite et une vidéo expliquant pourquoi elles souhaitaient venir au CERN et ce qu’elles espéraient retirer de l’expérience, et donnant une première idée de la manière dont elles utiliseraient le faisceau de particules. Des experts et des scientifiques du CERN ont alors évalué les propositions en fonction de leur créativité, motivation, faisabilité et capacité à suivre une méthode scientifique. La sélection finale a été soumise au comité scientifique du Laboratoire qui attribue du temps de faisceau aux expériences, et qui a choisi deux équipes qui réaliseront ensemble leurs expériences au CERN.

« Je suis impressionné par le niveau d'intérêt des écoles du secondaire en Europe et ailleurs, tout comme par la qualité des propositions. Ce concours incite de jeunes et brillants étudiants à choisir la physique fondamentale à un moment crucial pour leur future carrière. », a dit Claude Vallée, président du Comité SPSC du CERN qui a sélectionné les équipes lauréates.

 L'équipe Pyramid Hunters est composée de sept élèves du Liceum Ogólnokształcące im. Marsz. St. Małachowskiego, la plus vieille école de Pologne. Leur projet consiste à mesurer le taux d'absorption des muons par le calcaire afin de mieux comprendre les données obtenues par une tomographie par muons effectuée il y a de nombreuses années sur la pyramide de Khéphren.

« Je ne peux imaginer une meilleure façon d'étudier la physique que de travailler dans le plus grand laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Je n'arrive toujours pas à y croire », confie Kamil Szymczak. Son camarade Kamil Krakowski ajoute : « C'est fascinant de constater à quel point la physique et l'archéologie sont liées. Je suis tellement heureux à l’idée que le travail que nous ferons aux CERN puisse contribuer à résoudre le mystère des pyramides.  C'est une aventure fantastique. »

L'équipe Relatively Special est composée de 17 élèves du Colchester Royal Grammar School, dont neuf se rendront au CERN. Leur projet a pour objectif de tester la validité du facteur de Lorentz en mesurant l'effet de la dilatation temporelle, conséquence de la relativité restreinte, sur le taux de désintégration des pions.

« Ma mère m'a demandé ce que notre équipe préparait pour le concours. J'ai répondu que nous essayions juste de prouver la théorie de la relativité restreinte d'Einstein », raconte en riant Achintya Singh, membre de l'équipe.

 Le concours Ligne de faisceau pour les écoles a été lancé il y a deux ans, à l’occasion du 60anniversaire du CERN. À ce jour, des lauréats originaires d'Afrique du Sud, de Grèce, d'Italie et des Pays-Bas ont pu mener leurs expériences au Laboratoire. Cette année, chacune des équipes de la liste restreinte2 a reçu un détecteur Cosmic-Pi pour son école, qui leur permettra de détecter les rayons cosmiques en provenance de l'espace.

Le concours Ligne de faisceau pour les écoles est un projet éducatif et de sensibilisation soutenu par la Fondation CERN & Société, qui reçoit des dons de particuliers, de fondations et d’entreprises.

 « Nous sommes heureux de pouvoir offrir cette expérience à des élèves du secondaire, grâce aux dons reçus par la Fondation CERN & Société », explique Markus Joos, responsable du projet Ligne de faisceau pour les écoles.

En 2016, le projet a été financé en partie par la Fondation Alcoa, mais également par la Fondation Motorola Solutions, le Fonds Ernest Solvay géré par la Fondation Roi Baudouin, et l'entreprise National Instruments. Le CERN tient à remercier tous les donateurs pour leurs généreuses contributions qui ont permis au concours d'avoir lieu cette année.

 

Pour en savoir plus :

Extrait de la proposition de l’équipe Pyramid hunters : « Les pyramides comptent parmi les œuvres architecturales les plus mystérieuses, recelant encore de nombreux mystères ... Il est inconcevable que les Égyptiens aient assemblé 2,5 millions de blocs de pierre sans raison particulière.  C'est pourquoi nous souhaitons examiner la structure interne de la pyramide avec une tomographie par muons ». Regardez leur vidéo (link is external).

Extrait de la proposition de l’équipe Relatively Special : « Nous aimerions promouvoir la physique dans notre école et éveiller l'intérêt de nos camarades pour cette matière en leur faisant découvrir l'aventure que représente pour nous un travail de recherche.  Nous sommes convaincus que ce genre de projet ne peut que motiver les futures générations de jeunes scientifiques en leur fournissant les outils nécessaires aux prochaines avancées scientifiques, qui propulseront l’humain dans des sphères jamais atteintes ». Regardez leur vidéo (link is external).

Footnote(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Israël, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse. La Roumanie a le statut d’État candidat à l’adhésion. Chypre et la Serbie sont États membres associés en phase préalable à l’adhésion. Le Pakistan et la Turquie sont États membres associés. Les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, l’Inde, le Japon, le JINR, l’UNESCO et l’Union européenne ont le statut d'Observateur.

2. Au total, sur les 151 équipes candidates, 29 ont obtenu le statut de finaliste et ont reçu un certificat, des T-shirts et un détecteur Cosmic-Pi. Il s'agissait des équipes suivantes (par ordre alphabétique de leur pays d'origine) : The Rocket Bros - Bangladesh ; Pharaonic Fermions - Égypte ; Elaios team - Espagne ; Doesn’t Matter - France ; 7th High School of N. Smyrni, Odysseus Comrades et Zanneio Stardust - Grèce ; Athomos Team, LAST MINUTE, I Taurinesi, Peano, TCO-4ASA et Volta Ψ-Team - Italie ; Energetic Crew - Jordanie ; GGHiggs - Pays-Bas ; Beamcats - Philippines ; Quantum nerds et 30(ns) to Bang - Portugal ; The Seklers - Roumanie ; The Particle Exhilarators, Fission Chips, The Feynwomen, JA JA GO et Cambridge Perse Team - Royaume-Uni ; #reflector - Singapour ; TEAM Nations - Suisse ; Lorosae Team - Timor oriental ; PowerCERN Girls et SLOW MUotiON - Turquie.

You are here