M. Sijbrand de Jong élu président du Conseil du CERN

President of CERN Council
Sijbrand de Jong, le 22ème Président du Conseil du CERN (Image: CERN)

Genève, le 18 septembre 2015. Le Conseil du CERN1 a annoncé aujourd’hui l’élection de son 22e président, M.  Sijbrand de Jong, pour un mandat d’un an, renouvelable deux fois, à compter du 1er janvier 2016. M. de Jong prendra la suite de Mme Agnieszka Zalewska, qui arrive au terme de son mandat après trois années passées dans ces fonctions.

« Sijbrand de Jong a servi le Conseil du CERN avec diligence, pragmatisme et sagesse tout au long de mon mandat, a déclaré l’actuelle Présidente du Conseil, Mme Agnieszka Zalewska. Je sais que, quand viendra le temps de passer le relais, la présidence sera en de bonnes mains. »

M. de Jong a obtenu en 1990 un doctorat de l’Université d’Amsterdam (Pays-Bas) pour sa contribution à la conception d’un système innovant de multiprocesseur pour le système de déclenchement du calorimètre ZEUS au laboratoire DESY, en Allemagne. Le système de déclenchement a pour fonction de prendre des décisions extrêmement rapides sur les données à enregistrer et les données à rejeter. Après son doctorat, M. de Jong est devenu boursier au CERN ; il a alors travaillé sur le détecteur OPAL auprès de l’accélérateur LEP jusqu’à la fin des années 1990. Il a ensuite travaillé au Fermilab, aux États-Unis, où il a largement participé à la recherche du boson de Higgs au Tevatron. M. de Jong travaille actuellement dans le domaine de la physique des astroparticules, et participe aux études sur les rayons cosmiques à l’observatoire Pierre Auger. De 2004 à 2008, il a été membre du Comité du LHC au CERN, et, depuis 2010, il est délégué au Conseil du CERN. De plus, il a été le représentant des Pays-Bas aux groupes du Conseil du CERN sur la stratégie européenne, en 2006 et 2013. Depuis 1998, M. de Jong est membre du personnel du NIKHEF et il enseigne la physique des hautes énergies, niveau initiation et niveau avancé, à l’Université Radboud à Nimègue (Pays-Bas). Il est chevalier de l’Ordre du Lion néerlandais.

 « Je dois beaucoup au CERN, que j’ai connu en 1984 comme étudiant d’été, a déclaré M. de Jong. Le CERN est une entreprise ambitieuse, et ce laboratoire se trouve très bien placé, avec le LHC maintenant en pleine action, pour faire avancer la physique des particules. Les idées nouvelles ne manquent pas, et je ferai tout mon possible pour faciliter les décisions permettant d’optimiser le futur du CERN. Je suis très honoré, et très reconnaissant, de la décision du Conseil de me choisir pour être son prochain président. »

Footnote(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Israël, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse. La Roumanie a le statut de candidat à l’adhésion. La Serbie est État membre associé en phase préalable à l’adhésion. Le Pakistan et la Turquie sont États membres associés. Les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, l’Inde, le Japon, l’Institut unifié de recherche nucléaire (JINR), l’UNESCO et l’Union européenne ont le statut d'observateur.

You are here