Le Conseil du CERN annonce une prochaine nomination au poste de directeur général

Personalities and History of CERN
Dr Fabiola Gianotti, la Présidente du Conseil Agnieszka Zalewska et le Directeur général du CERN Rolf Heuer (Image: CERN)

Genève, le 4 novembre 2014. À sa 173e session, tenue ce jour, le Conseil du CERN a choisi Fabiola Gianotti, une physicienne italienne, pour succéder à Rolf Heuer à la tête de l’Organisation en qualité de directrice générale. La nomination officielle aura lieu lors de la session de décembre du Conseil ; le mandat de Mme Gianotti, qui commencera le 1er janvier 2016, aura une durée de cinq ans. Les délibérations du Conseil ont rapidement convergé sur le nom de Mme Gianotti.

« Nous avons eu des impressions extrêmement favorables des  trois candidats proposés par le Comité de candidature, a déclaré la Présidente du Conseil, Agnieszka Zalewska. C'est la vision qu'a Fabiola Gianotti de l'avenir du CERN en tant que laboratoire d'accélérateurs de référence au plan mondial, ainsi que sa connaissance approfondie du CERN et de la physique des particules expérimentale, qui ont déterminé notre décision. Je voudrais remercier les candidats, dont la qualité a rendu le choix du Conseil si ardu, et remercier également le Comité de candidature pour tout le travail accompli ces derniers mois. »

« Fabiola Gianotti est un excellent choix, a déclaré Rolf Heuer, directeur général du CERN. Cela a été un plaisir de travailler avec elle toutes ces années. Je me réjouis à la perspective de collaborer avec elle tout au long de l’année de transition, en 2015, et je sais que je laisse le CERN en de très bonnes mains. »

« C’est un grand honneur et une grande responsabilité pour moi d’être choisie pour occuper cette fonction, prenant la suite de 15 directeurs généraux d'une qualité remarquable, a expliqué Fabiola Gianotti. Le CERN est un centre d'excellence scientifique, et une source de fierté et d'inspiration pour les physiciens du monde entier. C’est également un berceau de la technologie et de l’innovation, une source de savoir et d'éducation, et un exemple brillant, et concret, de coopération scientifique et pacifique dans le monde. C’est la combinaison de ces quatre aspects qui font du CERN un lieu si exceptionnel, un lieu qui produit de meilleurs scientifiques et une société meilleure. Je m’attacherai pleinement à maintenir l’excellence du CERN dans tous ses aspects, avec l’aide de tous, y compris le Conseil du CERN, le personnel et les utilisateurs venus du monde entier. »

Fabiola Gianotti a été à la tête de la collaboration menant l'expérience ATLAS de mars 2009 à février 2013, et c’est pendant cette période qu’ATLAS et CMS, deux expériences du LHC, ont annoncé la découverte tant attendue du boson dit de Higgs, saluée par l’attribution en 2013 du prix Nobel de physique à François Englert et à Peter Higgs. Elle est membre de plusieurs comités internationaux et a reçu de nombreuses récompenses prestigieuses. Elle sera la première femme à occuper la fonction de directeur général du CERN.

Une conférence de presse aura lieu cet après-midi au Globe de la science et de l’innovation à 15 heures, au cours de laquelle s'exprimeront, aux côtés de Fabiola Gianotti, la Présidente du Conseil du CERN et le Directeur général du CERN.

L'enregistrement de la conférence de presse est disponible ici.

Vous pourrez trouver le CV de Fabiola Gianotti ci-dessous.

AttachmentSize
PDF icon fabiola_gianotti_cv_f.pdf60.49 KB

Footnote(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, est le plus éminent laboratoire de recherche en physique des particules du monde. Il a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Israël, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède et Suisse. La Roumanie a le statut de candidat à l’adhésion. La Serbie est État membre associé en phase préalable à l’adhésion. Les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, l’Inde, le Japon, la Turquie, la Commission européenne et l’UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here