Une « Grande Charte » pour les chercheurs : l’EIROforum soutient la charte européenne du chercheur et le code de conduite pour le recrutement des chercheurs

Genève, le 14 décembre 2006. Aujourd’hui, M. Janez Potocnik, commissaire européen chargé de la science et de la recherche, a reçu une déclaration de soutien de l’EIROforum en faveur de la charte européenne du chercheur et du code de conduite pour le recrutement des chercheurs.

« Les partenaires de l’EIROforum saluent cette importante initiative de la Commission européenne, a déclaré M. William G. Stirling, directeur général de l’ESRF et président de l’EIROforum. C’est un pas important vers la mise en œuvre de l’Espace européen de la recherche. »

La charte européenne du chercheur porte sur le rôle, les responsabilités et les droits tant des chercheurs que de leurs employeurs ou de leurs organismes de financement. Elle vise à ce que la relation entre ces parties contribue à un processus performant d’acquisition, de transfert et de partage de connaissances, ainsi qu’au développement de carrière des chercheurs.

Le code de conduite pour le recrutement des chercheurs a pour but d’améliorer les procédures de recrutement, d’établir des procédures de sélection plus justes et transparentes, et propose, en outre, différents moyens d’évaluer le mérite. En effet, le mérite ne devrait pas se mesurer seulement sur la base du nombre de publications, mais sur divers critères d'évaluation, tels que l'enseignement, la supervision, le travail d'équipe, le transfert de connaissances, la gestion et les activités destinées au grand public.

Dans leur déclaration signée à l’occasion de l’assemblée de l’EIROforum, le 15 novembre dernier, les sept organisations membres de l'EIROforum soutiennent les principes généraux exposés dans la charte et le code, et s'engagent chacune, selon le cas, à mettre en œuvre des recommandations qui n’ont pas encore été appliquées ou qui pourraient être améliorées au sein de leur propre organisation.

Les deux documents ont été étudiés avec soin par les spécialistes en ressources humaines des organisations, qui ont noté que les membres de l’EIROforum respectent rigoureusement les lignes directrices de la charte et du code, la plupart des recommandations ayant déjà été appliquées et faisant partie intégrante des procédures internes de ces organisations.

Les recommandations de la charte et du code de conduite seront mises en œuvre conformément aux conventions et accords intergouvernementaux applicables, ainsi qu’au statut et règlement du personnel en vigueur dans chaque organisation de l’EIROforum.

Footnote(s)

Le présent communiqué de presse a été rédigé en partenariat avec l’EIROforum. L’EIROforum comprend l’Organisation européenne pour la Recherche nucléaire (CERN) ; l’European Fusion Development Agreement (EFDA) ; le Laboratoire européen de biologie moléculaire (EMBL) ; l'Agence spatiale européenne (ESA) ; l'Organisation européenne pour des recherches astronomiques dans l'hémisphère austral (ESO) ; l’Installation européenne de rayonnement synchrotron (ESFR) et l’Institut Laue-Langevin (ILL).

You are here