ETICS : un projet pour améliorer la qualité de la grille

Genève, le 20 janvier 2006. Aujourd’hui se tient au CERN1 une réunion qui donnera le coup d’envoi d’un nouveau projet intitulé ETICS (eInfrastructure for Testing, Integration and Configuration of Software). Le projet, coordonné par le CERN et financé en partie par la Commission européenne, a pour objectif d’améliorer la qualité de la grille et des logiciels distribués en offrant une procédure concrète d’assurance qualité pour les projets logiciels, fondée sur un service d’assemblage et de test - Une première dans le domaine des grilles de calcul.

A court terme, le projet ETICS offrira un service d’assemblage et de test via une interface Web sécurisée et des outils de ligne de commande. A moyen terme, des tests distribués seront ajoutés, ainsi qu’un dépôt sécurisé de composants développés par le service ETICS sur diverses plates-formes, avec des dépendances externes bien maîtrisées et contrôlées. A long terme, le projet ETICS vise à proposer une procédure de certification pour les logiciels distribués et les logiciels de grille (intergiciels, composants, services et applications pour les utilisateurs par exemple). Cette procédure de certification devrait permettre de promouvoir une assurance qualité concrète des logiciels distribués et des logiciels de grille et d’évaluer quantitativement la qualité d’un logiciel.

La procédure d’assurance qualité offerte par ETICS aidera les utilisateurs développant la prochaine génération de logiciels de grille. ETICS concourra notamment à la mise au point d’un ensemble défini de composants logiciels, de services, de modules d’extension et d’applications fiables et de grande qualité. Une fois la procédure de certification instituée, l’idée est qu’elle devienne une norme de qualité reconnue à l’échelle planétaire pour les logiciels distribués et les logiciels de grille. Cette procédure devrait également contribuer à améliorer l’interopérabilité entre les progiciels de grille et les progiciels distribués.

Le Service ETICS s’appuiera sur des technologies de pointe comme les intergiciels de grille NMI et Condor, le système d’assemblage de gLite (l’intergiciel de grille développé par EGEE, le projet phare de grille européenne piloté par le CERN, qui vise à mettre en place l’infrastructure de grille pluridisciplinaire la plus grande du monde), ainsi que les composants et services de gLite.

Le groupement ETICS comprend le CERN (coordinateur), l’INFN, l’Engineering Ingegneria Informatica S.p.A, 4D Soft Ltd et l’Université de Wisconsin/Madison. Tous les partenaires participent à des projets de recherche européens et internationaux sur les infrastructures électroniques comme EGEE, DILIGENT, SEE-GRID, etc. Le CERN dirige les travaux menés dans le monde entier pour mettre en œuvre une grille permettant de faire face aux gigantesques quantités de données (de l’ordre de 15 millions de gigaoctets par an) qui seront produites par le projet du Grand collisionneur de hadrons, dont l'exploitation devrait démarrer en 2007. Le projet ETICS, d’une durée de deux ans, est financé à hauteur de 1,4 millions d’euros par la Direction Générale Société de l’Information et Médias de la Commission européenne, au titre du 6ème programme-cadre.

Note aux rédactions :

  1. Pour en savoir plus sur le projet ETICS, consulter le site http://eu-etics.org, ou contacter mailto:etics-news@cern.ch;
  2. Pour en savoir plus sur le CERN, consulter le site http://www.cern.ch;
  3. Pour en savoir plus sur l’INFN, consulter le site http://www.infn.it;
  4. Pour en savoir plus sur Engineering S.p.A, consulter le site http://www.eng.it;
  5. Pour en savoir plus sur 4D Soft Ltd , consulter le site http://www.4dsoft.hu;
  6. Pour en savoir plus sur l’Université du Wisconsin, consulter le site http://www.wisc.edu;
  7. Pour en savoir plus sur le projet EGEE (Enabling Grids for E-sciencE), consulter le site http://public.eu-egee.org. ETICS est un projet lié à EGEE.
  8. Pour en savoir plus sur gLite, consulter le site http://www.glite.org;
  9. Pour en savoir plus sur le projet NMI, consulter le site http://www.nsf-middleware.org
  10. Pour en savoir plus sur le projet Condor, consulter le site http://www.cs.wisc.edu/condor
  11. Pour en savoir plus sur le projet DILIGENT, consulter le site http://www.diligentproject.org
  12. Pour en savoir plus sur le projet SEE-GRID, consulter le site http://www.see-grid.org

Footnote(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la recherche nucléaire, dont le siège est à Genève, a actuellement pour Etats membres l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République slovaque, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'Inde, Israël, le Japon, la Fédération de Russie, les Etats-Unis d'Amérique, la Turquie, la Commission européenne et l'UNESCO ont le statut d'observateur.

You are here