CHEP’04 : des spécialistes de la physique et de l’industrie se réunissent à Interlaken pour discuter de l’avenir de l’informatique scientifique

Genève, le 23 septembre 2004. La semaine prochaine, soit du 27 septembre au 1er octobre, le CERN1 accueillera la conférence CHEP’04, un rendez-vous important pour l’informatique en physique nucléaire et en physique des hautes énergies, au centre des Congrès d’Interlaken (Suisse). Par une heureuse coïncidence, cette édition de la conférence CHEP2 se déroulera pendant la semaine où le CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, fête son cinquantième anniversaire. Le 29 septembre, jour de l’anniversaire, aura lieu une séance spéciale consacrée à l’avenir de l’informatique scientifique, pendant laquelle d’éminents représentants de l’industrie informatique prendront la parole pour examiner l’avenir des technologies de l’information. Il s’agit d’un sujet primordial pour la communauté de la physique des hautes énergies, qui ne cesse de repousser les limites des applications de l'informatique scientifique, et qui vient de se lancer dans le développement d’une grille de calcul pour sa discipline.

Il y a exactement un an de cela, le CERN, en collaboration avec des institutions partenaires du monde entier, a présenté la toute première grille de calcul véritablement mondiale : la grille de calcul pour le LHC (LCG). Cette grille, qui est consacrée aux expériences réalisées sur le Grand collisionneur de hadrons (LHC), prochain grand accélérateur du CERN, fonctionne déjà en mode de production, avec plus de 7 000 ordinateurs et presque 7 pétaoctets de stockage distribués dans quelque 20 pays. Tout comme le World Wide Web, développé au CERN et présenté en avant-première à une conférence CHEP par Tim Berners-Lee et ses collègues il y a 12 ans de cela, la grille de calcul est une nouvelle application de l’Internet dont l’impact pourrait ne pas se limiter au domaine scientifique.  Pour les quelque 500 physiciens et informaticiens qui se rendront à CHEP’04, l’avancement du projet LCG est l’un des sujets majeurs de la conférence. La séance spéciale du 29 septembre aura lieu de 9 h à 12 h 30, en présence de la presse, et des intervenants suivants :

Andrew Sutherland, vice-président pour Technology Solutions Oracle3 Europe, Moyen-Orient et Afrique, qui parlera de l’évolution de l’informatique, dont le rythme ne ralentit pas ;

Jai Menon, responsable de l’architecture et de la conception des systèmes de stockage pour IBM, qui exposera les grands enjeux des systèmes de stockage ;

Stan Williams, directeur et responsable de la recherche en physique quantique pour HP, qui abordera l'évolution et la révolution dans l’élaboration des ordinateurs nanoélectroniques ;

John Roese, directeur de la technologie d’Enterasys Networks6, dont l’allocution portera sur l'avenir des LAN à haut débit ;

Dave McQueeney, directeur de la technologie d’IBM (États-Unis, équipe fédérale), qui fera un examen des perspectives techniques pour l'informatique, du point de vue d’IBM.

À 16 h 30, aura lieu une conférence de presse rassemblant les intervenants du matin ainsi que des représentants du CERN, ce sera l’occasion d’évoquer l’avenir de l’informatique scientifique avec des spécialistes. La conférence de presse sera ouverte par Robert Aymar, directeur général du CERN, qui expliquera pourquoi la physique des particules ne cesse de repousser les limites de toutes les technologies, y compris l’informatique. Puis Fabiola Gianotti, scientifique de renom au CERN, résumera les enjeux de l’informatique envisagés par la communauté de la physique des hautes énergies pour les cinq à dix prochaines années. Wolfgang von Rüden, directeur du département IT du CERN, présentera les défis que suppose l'utilisation de la grille de calcul dans le cadre du lancement du Grand collisionneur de hadrons (LHC). Enfin, les représentants de l’industrie reprendront les points importants de leurs discours, et la conférence se conclura par une séance de questions/réponses avec la presse.

La conférence CHEP'04 portera non seulement sur la grille (intergiciels, déploiement, sécurité et applications scientifiques de la grille) mais aussi sur les réseaux à grande distance, domaine dans lequel le CERN et Caltech ont récemment battu des records de transfert de données à haut débit à l’échelle transatlantique. En outre, d’autres thèmes seront abordés, tels que les outils informatiques, les infrastructures et bibliothèques logicielles ainsi que les systèmes d’information, les algorithmes de traitement d’événements et l’informatique en ligne. Une telle manifestation est l’occasion de découvrir les dernières avancées réalisées par les plus grands fournisseurs de matériel et de logiciel. Pour plus de détails, consulter le site web de la conférence CHEP’04.

La conférence CHEP’04 est parrainée par les partenaires industriels de CERN openlab, une collaboration qui vise à tester et valider des nouvelles solutions, matérielles et logicielles, dans le cadre de l’environnement particulièrement exigeant du CERN. Les partenaires du CERN sont les sociétés informatiques Enterasys, HP, IBM, Intel7 et Oracle.

Pour en savoir plus :
François Grey
Équipe de communication du département IT
Département IT du CERN
Francois.Grey@cern.ch
+41 22 767 1483

Footnote(s)

1. Le CERN, Organisation européenne pour la recherche nucléaire, a son siège à Genève. Ses États membres actuels sont les suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Suède, et Suisse. Les États-Unis d’Amérique, la Fédération de Russie, l’Inde, Israël, le Japon, la Turquie, la Commission européenne et l’UNESCO ont le statut d’observateur. Le Conseil du CERN est l’organe où se réunissent les représentants des 20 États membres de l’Organisation pour approuver son programme scientifique et son budget. Le CERN est à l’origine d’avancées technologiques allant de contributions à l’imagerie médicale à l’invention du World Wide Web. Fondé en 1954, le Laboratoire a été l'une des premières entreprises communes à l'échelle européenne et est devenu un exemple éclatant de collaboration internationale.

2. La conférence CHEP est le rendez-vous le plus important pour l’informatique en différé dans le domaine du calcul en physique nucléaire et des hautes énergies. Elle se déroule tous les 18 mois et alterne entre Amérique du Nord, Europe et Asie. D'autres partenaires de la conférence CHEP'04 sont : INTAS, UNESCO, ICTP et Swiss International Air Lines, ainsi que la ville d'Interlaken (Suisse). Pour plus de détails, consulter le site web de la conférence CHEP'04.

3. ORACLE (NASDAQ : ORCL) est la plus grande société de génie logiciel d’entreprise au monde. Oracle est une marque déposée d'Oracle Corporation et/ou de ses filiales.

4. IBM est la plus grande société de technologie de l’information du monde, et elle joue depuis 80 ans un rôle de leader dans la mission d’aider les entreprises à innover. S’appuyant sur les ressources de tout le groupe IBM et de ses grands partenaires commerciaux, IBM offre une gamme étendue de services, de solutions et de technologies pour permettre à ses clients, quelle que soit leur taille, de tirer pleinement parti de la nouvelle ère du commerce en ligne.

5. HP est l'un des premiers fournisseurs mondiaux de produits, de technologies, de solutions et de services pour le grand public et les entreprises. Ses activités englobent l'infrastructure informatique, l'informatique individuelle et les équipements d'accès, les services à l'échelon mondial, ainsi que l'imagerie et l'impression. HP a terminé le 3 mai 2002 sa fusion avec Compaq Computer Corp.

6. Enterasys Networks est l’un des premiers fournisseurs mondiaux d’infrastructures intelligentes et complètes de réseaux de données pour entreprises. Les logiciels et équipements réseaux d’Enterasys offrent aux 2000 premières entreprises mondiales (classement Global 2000) les solutions novatrices de sécurité, de disponibilité et de mobilité dont elles ont besoin, ainsi que les meilleurs niveaux de service et de support du marché.

7. Intel, premier fabricant mondial de microprocesseurs, est également un grand fabricant de produits pour les ordinateurs, les réseaux et les communications.

You are here