Robert Aymar (né en 1936)

Directeur général (janvier 2004 - décembre 2008)

Portrait
Robert Aymar au CERN en mars 2007 (Image: CERN)

Après avoir étudié à l’École polytechnique, Robert Aymar a intégré le Corps des poudres (ancien corps d’ingénieurs militaires exerçant des activités de recherche fondamentale et appliquée). Après son détachement au CEA (Commissariat à l’énergie atomique) en 1959, sa carrière s’est orientée vers la recherche fondamentale en physique des plasmas et ses applications à la recherche sur la fusion thermonucléaire contrôlée.

En 1977, Robert Aymar a été nommé chef du projet Tore Supra, dont la construction est prévue à Cadarache (France). En 1990, il est devenu directeur à la Direction des sciences de la matière du CEA, où il a dirigé un ensemble très varié de programmes de recherche fondamentale, tant expérimentaux que théoriques.

Robert Aymar a siégé dans de nombreux conseils et comités au niveau national et international, notamment auprès de l’Institut Laue Langevin (ILL), de l’Installation européenne de rayonnement synchrotron (ERSF) et du programme du Tore européen commun (JET). Il a également été président du Comité directeur européen sur la technologie de fusion, et membre du Comité consultatif technique du Réacteur thermonucléaire expérimental international (ITER). Il a été nommé directeur d’ITER en 1994 et chef d’équipe internationale en 2001.

Il a présidé le comité scientifique international chargé d’évaluer le projet LHC, dont il a recommandé l’approbation en 1996. Il a également présidé le Comité d’examen extérieur mandaté par le Conseil du CERN en décembre 2001 pour examiner les programmes du CERN.

Il a succédé à Luciano Maiani aux fonctions de directeur général du CERN en janvier 2004.

You are here