Carlo Rubbia (né en 1934)

Directeur général (janvier 1989 - janvier 1994)

CERN Personalities
Carlo Rubbia dans son bureau au CERN en août 1983 (Image: CERN)

Carlo Rubbia a travaillé au CERN en tant que physicien à compter de 1961. En 1984, il a reçu le prix Nobel de physique, conjointement avec Simon van der Meer, « pour leurs contributions décisives au grand projet qui a conduit à la découverte des particules de champ W et Z, vecteurs de l’interaction faible ». Rubbia a effectué ces travaux en tant que chef de la collaboration UA1.

De 1970 à 1988, Rubbia a passé un semestre par an à l’Université de Harvard en tant que titulaire de la chaire Higgins de physique. En janvier 1989, il a été nommé directeur général du CERN. Pendant la première année de son mandat de directeur général, en novembre, on a inauguré le Grand collisionneur électron-positon (LEP), après huit ans de construction menée lors du mandat de son prédécesseur, Herwig Schopper. C’est pendant le mandat de Rubbia que les quatre expériences LEP (ALEPH, DELPHI, L3 et OPAL) ont abouti à leurs premiers résultats scientifiques importants. C’est aussi le moment où a été développé le projet LHC, dont le programme d’expérimentation a été présenté au Conseil du CERN en décembre 1993. (Le projet a été approuvé en décembre 1994). En décembre 1992, le prix Nobel de physique a été attribué à Georges Charpak pour l’invention et le développement de nouveaux détecteurs de particules, et tout particulièrement de la chambre proportionnelle multifils. Christopher Llewellyn Smith a succédé à Carlo Rubbia en janvier 1994.

You are here